THE OFFICE OF GRAVITATIONAL DOCUMENTS #NEPTUNE




THE OFFICE OF GRAVITATIONAL DOCUMENTS #NEPTUNE
Dieudonné CARTIER & Jean-Baptiste CAROBOLANTE

24.03 > 24.04.2017

Deborah Bowmann
Rue Jean Volders, 24  - 1060 Bruxelles


(crédit photographique : L. Beillard)




Le projet Neptune est né d’un sentiment d’injustice et d’urgence. Alors que la croyance populaire tend toujours à rapprocher l’artiste d’une figure mélancolique, il nous semble que cette vision soit sujette à discussion. Revenant entre autre sur les affirmations saturniennes de Walter Benjamin, sur les fourberies de Michel-Ange, sur la richesse grandissante de Damien Hirst ou encore sur la mort romantique de Bas Jan Ader, nous souhaitons formellement, théoriquement et performativement partager notre part de tristesse ainsi que notre souhait de structurer notre posture artistique en vue de la gloire et du succès.

Cette exposition est la suite et le résultat de l’exposition #NEPTUNE (RESEARCH) ayant eu lieu à la galerie monCHÉRI à Bruxelles à l’automne 2016 et se déroule au sein du projet The Office of Gravitational Documents de l’artiste Dieudonné Cartier, projet ayant pour vocation la mise en place de processus de recherche autour des questions relatives au travail, au document et à l’histoire de l’art.

Durant le temps de l’exposition, les artistes seront présents aux heures d’ouverture de la galerie, travaillant à l’administration de leurs œuvres et de leur pensée pour les propager sous la forme d’une édition. Trois évènements auront lieux afin de discuter de mélancolie et de stratégies commerciales avec le philosophe Fabien Vallos (31 mars 2017), l’artiste et théoricienne Clémence de Montgolfier et le duo d’artistes-galeristes Amaury Daurel & Victor Delestre (8 avril 2017), l’artiste Life as Art as Attitude (21 avril 2017).



The Neptune project stems from a feeling of injustice, a feeling of emergency. Popular belief tends to bring the artist and a melancholic figure together, this vision arouses much discussion. Going back to the Saturnian assertions of Walter Benjamin, to Michelangelo’s’ trickeries, to the growing wealth of Damien Hirst or even to Bas Jan Ader’s romantic death, we formally, theoretically and performatively want to share our own sadness and our wish to structure our artistic position in readiness for glory and success.

This exhibition is the continuation and the result of the exhibition #NEPTUNE (RESEARCH) which took place at monCHERI gallery, Brussels, in the autumn of 2016 within the project The Office of Gravitational Documents by the artist Dieudonné Cartier. This project aims to organize the research process around questions linked to the work, the document and the history of art.

Throughout the exhibition, the artists will be present during the gallery’s opening hours, running the administration of their work and thoughts in order to transmit these in the form of an edition. Three events will take place in order to talk about melancholia and business strategies with the philosopher Fabien Vallos (March 31st, 2017), the artist and theorist Clémence de Montgolfier and the duet of artists-gallery owners Amaury Daurel & Victor Delestre (April 8th, 2017), the artist Life as Art as Attitude (April 21st, 2017).

 






Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Galatée - 87x62cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : Art press n°115, juin 1987, Paris / BENJAMIN Walter, Origine du drame baroque allemand, Flammarion, Paris, 1985 / DELACROIX Eugène, «Socrate et son démon», carte postale, A. Peper, Garenne / Fève représentant la planète Saturne / GOYA Francesco, «Saturno devorando a un hijo », carte postale, Aldeasa, Museo del Prado / GOYA Francesco, «Le sommeil de la raison engendre des monstres », Le sommeil dans l’art / RIBERA, «Le poète » in ARISTOTE, L’homme de génie et la Mélancolie, Rivages, Paris, 2006
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Triton - 80x56cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : PERRIER François, «Le temps destructeur », in PANOFSKY Erwin, Essais d’iconologie, Gallimard, Paris, 1967 / HOLZER Jenny, «Nothing to lose », in HULTEN Pontus, Territorium Artist, VG Bildkunst, Bonn, 1992 / KLEE Paul, Angelus Novus, in Paul Klee, l’ironie à l’oeuvre, Centre Pompidou, 2016
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Psamathée - 92x63cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : FELDMANN Hans Peter, «10 pound bill with red nose», in Katalog, Koening Books, London, 2012 / Fève représentant le dieu Neptune /HAACKE Hans, «Oelgemaelde, Hommage à Marcel Broodthaers» in HULTEN Pontus, Territorium Artist, VG Bildkunst, Bonn, 1992 / MICHEL ANGE, «Eros ou Cupidon» in Michel-Ange, BENOIST Luc, E. Defossés-Néogravure, Paris, 1947
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Néréide - 82x63cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : BROOTHAERS Marcel, « Le Perroquet », carton d’invitation de la galerie Albert Baronian, Bruxelles / DA MESSINA Antonello, « Saint Jérôme dans son étude »
in Chefs-d’oeuvre de l’art n°V, Hachette, Paris, 1965 / DERBOEVEN Hanne, « Bücherei : Ein Jahrhundert »,
in Art conceptuel, CAPC, Bordeaux, 1988 / Portrait de Walter Benjamin, in Art press n°115, juin 1987, Paris

Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Despina - 100x64cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : DA VOLTERRA Daniele, «Buste de Michel-Ange » / DUCHAMP Marcel, «Porte Bouteille », in HULTEN Pontus, Territorium Artist, VG Bildkunst, Bonn, 1992 / Magnet représentant la sculpture «David» de Michel-Ange / RAFAEL, « Guillio II », carte postale, S. Moldano e Co., Milan / RAFAEL, « L’école d’Athènes », photo Scala
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante , Naïade - 97x54cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : «Albano – vediuta del Lago preso del Castel Gandolfo», carte postale d’Italie / Autocollant représentant un volcan, Delhaize & Panini / WEINER Lawrence, «Water spilled from source to use», carte postale, KAAI Theater, Bruxelles
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante , Larissa - 77x57cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : ADER Bas Jan, « In search of Miraculous » in 1:1 Bulletin n°10 , Editions Centre de la Photographie Genève, Paris, 2017 / GOETHE, Les souffrances du jeune Werther, Gallimard, Paris, 2006 / Poséidon, dieu de la Mer, carte postale, Atelier Victor, Athènes
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante , Protée - 66x45cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : Art people n°05, septembre 2015, Bruxelles
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante, Halimède - 61x43cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : Carton d’invitation pour le vernissage de la vente / «Beautiful inside my head forever », Sotheby’s, 2008, London
Dieudonné Cartier & Jean-Baptiste Carobolante , Thalassa - 61x42cm, 2017

cadre en bois, plâtre teinté, anneaux, texte et documents : Angle de onze degrés, multiplex de peuplier / Divinité marine, photo Marcel Bovis, in L’archéologie résurrection du passé, Libraire académique Perrin, 1970 / Portrait de Urbain LeVerrier in La découverte de Neptune, sciences-découvertes n°1846 / Portrait de John Couch Adams in Étoiles et planètes, Nathan, Paris, 1996







THE OFFICE OF GRAVITATIONAL DOCUMENTS #NEPTUNE - PUBLICATION

Dieudonné CARTIER & Jean-Baptiste Carobolante  
22x30 cm, impression riso + 4 inserts, 60 ex. tamponé et numéroté, 2017.


























Le projet Neptune est né d’un constat simple : l’ontologie de l’artiste n’a cessée de se métamorphoser durant le XXème siècle pour arriver aujourd’hui à un rapport de plus en plus flou avec le libéralisme global. Il nous semble qu’une vieille image archaïque perdure dans nos représentations et nous pousse à l’immobilisme conceptuel : celle de l’artiste mélancolique. Walter Benjamin, dans son « Origine du drame baroque allemand », en a dressé le portrait à l’aide de la figure mythologique de Saturne, planète des rêveurs et des neurasthéniques.
Arpentant le monde de l'art, nous cherchons Saturne mais n'en trouvons que son motif. Il nous arrive parfois de chantonner une élégie mais cela n'a rien à voir avec les pratiques que nous mettons en œuvre ou qui nous font face. L'art a-t-il seulement été une seule fois l'affaire de mélancolie ? L'artiste nous semble entreprendre des choses bien plus vastes, scrutant l'abîme pour mieux y déceler des étincelles de gloire plutôt qu'une noirceur de plomb.
The Office of Gravitationnal Documents accueille cette recherche en son sein afin de la mettre en tension autour d'une constellation d'images se conceptualisant à l'approche de la planète Neptune, astre des intensifications, astre bleu, astre de ceux qui en veulent plus. Dans le prolongement de ces interrogations artistiques propres à la mise en place de processus de recherche autour des questions relatives au travail, au document et à l’histoire de l’art, The Office of Gravitationnal Documents s'est armé de tout son savoir faire afin de donner vie à cette interrogation. Elle prit alors forme ors de deux expositions à Bruxelles, entre octobre 2016 et avril 2017, aux galeries monCHERI et Deborah Bowmann. D'une vague bleue faite de bois à un bureau sur moquette grise, le livre The Office of Gravitationnal Documents #Neptune est à la fois le compte rendu et l'objectif atteint par ces deux évènements.
Une fois cet objet remis entre vos mains, nous espérons qu'il vous sera doux de lever la tête afin de contempler les étoiles qui nous observent. Le regard chargé d'une lueur bleutée, vous vous engagerez au sein du monde et de son amoncellement d'œuvres. Peut-être, lors de mondanité, vous abandonnerez-vous à une plainte ou à une larme mais qu'importe, nous saurons tous ici de quelle intensité est faite votre cœur et à quelle valeur s'accroche votre volonté.